vitrine

POUR VOS PROJETS

Une vitrine pour vos projets

L’utilisation de cette vitrine est dédiée à la promotion d’événements artistiques et culturels (festivals, expositions, éditions, colloques, etc.) ainsi qu’à des associations, écoles ou collectifs d’artistes qui souhaitent présenter des activités ponctuelles ou insolites sous forme d’images en mouvement, affiches, écrits, livres, objets, documentation, etc.

Calendrier d'occupation

Disposition & conditions

À disposition:

> 9 surfaces A3:
7x A3 verticaux et 2x A3 horizontaux (ou 1x A2 vertical) pour des visuels ou du texte, visibles de l’extérieur via les caissons lumineux / la guirlande à LED
> 4 espaces visibles et consultables de l’intérieur pour affichage,
présentation d’éditions, de livres d’artistes, de flyers, d’objets, etc.
> une borne de présentation vidéo muette (fichier .mp4)
> quelques tirages A3 couleur laser offerts
> un lien sur le site internet du Bureau culturel
> un lien et les photos de la vitrine sur notre page Facebook,
albums: 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019

Conditions:

> durée de présentation de 2 à 4 semaines (maximum)
> montage et démontage à réaliser par l’utilisateur, avec la complicité de l’équipe du Bureau culturel
> la vitrine est proposée en priorité aux projets genevois, de France voisine ou romands

Vos projets peuvent être proposés par e-mail, comprenant une description de l’événement (sujet et dates) et une liste sommaire des éléments présentés (affiches, flyers, textes, objets, vidéo). La période souhaitée est à envoyer également à baptiste.lefebvre@bureauculturel.ch. Après le choix du Bureau culturel, le matériel peut être déposé en amont de la date du montage de la vitrine.

Mode d'emploi

Felix Stöckle: Ayatollahmehrplus

Als St.Galler liegt Felix das Sticken im Blut. Als Künstler
benutzt er das Medium um eine laute Konzeptkunst zu
praktizieren. So zum Beispiel das Werk „285 Meter für
nichts“. Andererseits lässt er sich von Toiletten-Schmierereien
und Gulag-Tätowierungen inspirieren. Diese Stickereien
werden oft in kleinen Stickrahmen präsentiert. Die grösseren
Stickereien werden auf Rahmen gespannt oder als Flagge
mit einem Masten versehen.
Das Sticken bringt er interessierten Personen auch in diversen
Workshops bei. Das Sticken hat sich zum Stick-and-Poke-Tätowieren weiter
entwickelt. Die Nadel und das Zustechen treffen jetzt mit
schwarzer Farbe auf Menschenhaut.
Im Rahmen eines Langzeitprojektes tätowiert er Personen
der Underground-Subkultur. Die Personen schreiben und
unterschreiben einen Vertrag. Somit wissen sie, dass sie nun
Teil seiner Kunst sind. Anschliessend tätowiere er ihnen
mit wenig Mitteln ein Sujet, welches von ihm zur Verfügung
gestellt wird.

www.instagram.com/felushek